Est-il difficile d’installer une porte de garage rénovation soi-même ?

Est-il difficile d’installer une porte de garage rénovation soi-même ?

Les conseils d’AMC Production

Une porte de garage rénovation est conçue pour pouvoir être posé facilement, sans faire de travaux sur le bâtit. La pose d’une porte de garage rénovation demeure donc relativement simple pour tout bricoleur aguerri, mais elle n’est pas à la portée de tout le monde non plus.

Installation d’une porte de garage en rénovation

Nous allons vous expliquer dans cet article, comment installer une porte de garage en rénovation. Nous n’aborderons pas les spécificités liées à l’installation des différents types de porte de garage (sectionnelles, coulissantes, etc.), mais aborderons les grandes lignes uniquement, ce qui vous permettra de savoir à quoi vous attendre, et de déterminer si vous avez la main suffisamment bricoleuse pour envisager d’installer votre porte de garage vous-même, sans l’aide d’un artisan.

Avant d’installer votre porte de garage

Vérifiez le niveau et l’aplomb du cadre de votre porte de garage, du sol, et du plafond s’il s’agit d’une porte sectionnelle. Cette étape est indispensable, car si vous détectez un problème d’aplomb ou de niveau après la pose, vous serez obligé de tout démonter, de faire les travaux nécessaires pour corriger le probleme, et de faire une deuxième installation. Pour éviter tout désagrément, anticipez les problèmes en prenant correctement les mesures de votre porte, et en vérifiant qu’une installation est possible en l’état.

Les outils dont vous aurez besoins

  • De chevilles et vis pour fixer les glissières et le cadre
  • D’une perceuse
  • D’un niveau
  • D’un mètre
  • Tournevis plat + cruciforme + marteau + pince

L’assemblage de votre porte de garage

Disposez le cadre et les glissières au sol (ou rail de guidage), ainsi que les profils et la traverse sous linteau (pour porte sectionnelle) afin d’assembler le tout sans difficulté. Une fois que tout est assemblé, relevez l’ensemble et mettez-le en place.

L’ensemble est autoporteur, mais préférez utiliser des serre-joints pour maintenir le cadre en place, le temps de prendre des outils pour la fixation du cadre. Des serre-joints vous permettront d’autre part d’être plus précis pour ajuster l’alignement du cadre.

Vérifier le niveau et l’aplomb des montants et ajustez si nécessaire. Aidez-vous de cales ou d’autres serre-joints pour maintenir l’ensemble après ajustement du niveau et de l’aplomb du cadre et des montants.

Vérifiez enfin que l’écartement des montants et/ou rails de guidages est égal de part et d’autre du cadre, afin que votre porte puisse s’ouvrir et se fermer sans se coincer. N’oubliez pas non plus de vérifier l’équerrage (les diagonales doivent être de même longueur)

Fixation du cadre de votre porte de garage

Référez-vous à la notice de pose de votre porte de garage pour repérer les emplacements des vis (emplacements différents selon que votre porte soit sectionnelle, enroulable, ou coulissante).

Marquez les emplacements à l’aide d’un marqueur, puis percer, insérez les chevilles et vissez.

Voilà, vous pouvez désormais commencer à installer les rails de guidages et panneaux de votre porte de garage.

Installation des rails de guidage

Que votre porte soit sectionnelle, coulissante ou enroulable, son ouverture ou fermeture est possible grâce à des rails de guidages dans lesquels coulissent les panneaux.

Ces rails doivent donc être parfaitement parallèles pour éviter que des panneaux se coincent lorsque la porte est en mouvement. Pour des rails au sol (porte coulissante) au plafond (porte sectionnelle) ou de part et d’autre de votre porte, l’équerrage doit être parfait.

Il est donc important d’être très précis dans la vérification du parallélisme et de l’équerrage des rails.

Installation des panneaux

Ces derniers s’installent un par un, par superposition les uns à la suite des autres. Il faut systématiquement les fixer au système qui entraine votre porte de garage. Si vous oublier de relier un panneau au dispositif d’enroulement, ce panneau pourrait se coincé lorsque la porte est en mouvement, créant ainsi des dommages sur les d’autre panneau.

Conclusion :

L’installation d’une porte de garage est à la portée de tout bricoleur en herbe,  mais pas forcément à la portée d’un bricoleur du dimanche, car tout est question de minutie et de bonne mesure. De plus, vu les dimensions d’une porte de garage, il est préférable d’être aidé par une personne pour installer une porte de garage, et ce, pour éviter les erreurs, et pour réduire les risques liés à la manipulation des pièces de votre porte de garage (chute d’objet, etc.).

 

Related posts