Les normes BBC pour ma maison en bois

vers-afrique

Les enjeux climatiques ont poussé l’état français à renforcer la réglementation thermique liée au logement. On connaissait déjà les normes BBC (Maison basse consommation), mais ces dernières font désormais partie de la RT 2012. Nous allons donc retracer dans cet article, les grandes lignes de la nouvelle réglementation thermique.

Qu’est-ce qu’une maison BBC ?

C’est une maison qui en général, consomme entre 40 et 65 kWh/EP/m2 par an. Il faut savoir que cette fourchette varie selon les régions et donc qu’une maison qui consomme 65 kWh/EP/m2/an en Bretagne n’est pas forcément classé BBC, alors qu’une maison dans une autre région et qui consomme l’équivalent en énergie peut être classé BBC.

Il faut savoir que la certification BBC est obligatoire depuis 2000 pour toutes les nouvelles constructions, mais que le niveau de consommation exigé est de plus en plus faible.

Il était de 190 kWh/EP/m2 en 2000, de 150 kWh/EP/m2 en 2005 (RT2005), il est désormais de 50 en moyenne (entre 40 et 65 kWh/EP/m2 selon les régions) et sera proche de 0 kWh/EP/m2 en 2020.

Autrement dit, il est important de connaitre dès maintenant les exigences de la RT2012 pour être certain de construire une maison en bois dans les règles.

Les attestations à produire pour construire ou rénover sa maison en bois

Le maître d’ouvrage ou le maître d’œuvre doit prendre en compte les exigences de la RT 2012 lorsqu’il est chargé de construire une nouvelle maison, qu’elle soit en bois ou qu’elle soit édifiée avec d’autres matériaux.

  • Avant le début des travaux

Une attestation de prise en compte de la RT 2012 doit être déposée auprès du service de l’urbanisme de votre collectivité, en même temps que la demande de permis de construire. Donc, si vous optez pour l’auto construction, vous devrez obligatoirement établir et déposer cette attestation vous-même. Sinon, c’est le maitre d’ouvrage ou le maitre d’œuvre qui s’en chargera.

Attention, cette attestation doit être accompagnée d’une étude de faisabilité. Cette dernière doit faire état des possibles moyens d’approvisionnement énergétique du nouveau logement et stipule éventuellement lesquels ont été choisis (solaire, éolien, photovoltaïque, etc.).

  • Après les travaux

Le maitre d’ouvrage ou le maitre d’œuvre doit de nouveau déposer une attestation de prise en compte, mais cette fois, au moment de la déclaration de fin de chantier. Cette nouvelle attestation doit être remplie par une personne habilitée à effectuer des diagnostics énergétiques.

Un architecte ou une entreprise certifiée peut également s’en charger, mais c’est au maitre d’ouvrage ou au maitre d’œuvre de déposer l’attestation au service d’urbanisme, car tous deux sont légalement responsables de la prise en compte de la RT2012.

Les exigences de résultat de la RT 2012 (ex BBC) pour les maisons en bois

Voici ce que vous devez savoir pour être certains de construire une maison en bois qui puisse répondre aux exigences de performance énergétique du Grennelle.

  • Le coefficient Bbio (ou besoin bioclimatique conventionnel)

La RT 2012 exige que le Bbio (il exprime le besoin énergétique en matière d’éclairage, de climatisation et de chauffage) soit le plus faible possible.

Pour avoir un Bbio raisonnable, sachez donc que vous devez bien réfléchir à la conception de votre maison, car c’est au niveau de sa structure que vous pouvez abaisser ce coefficient.

En effet, vous pouvez améliorer votre Bbio en travaillant sur la grandeur des ouvertures, sur leur orientation par rapport au soleil ou encore sur leurs caractéristiques isolantes.

Concrètement, il faut privilégier l’éclairage naturel et réduire autant que possible les déperditions et transferts de chaleur au niveau des ouvertures. Ces dernières doivent être bien isolées (double vitrage par exemple).

  • Le Cep (coefficient de consommation conventionnelle d’énergie primaire)

Tout comme le Bbio, le coefficient Cep doit être le plus petit possible.

Sachant qu’il est calculé à partir de la consommation annuelle en eau chaude, chauffage, climatisation, pompes à chaleur et ventilateur, le tout ramené au mètre carré, pour obtenir un bon Cep, le choix des modes d’approvisionnement énergétique est déterminant. (Chauffage solaire ou électrique, Pompe à chaleur, à bois ou au gaz, etc.).

Pour améliorer votre Cep, privilégiez évidemment les énergies renouvelables.

  • Le Tic (Température intérieure conventionnelle)

La RT 2012 exige également que tous les nouveaux logements, qu’ils soient en bois ou autres matériaux, aient une température intérieure stable.

Ce qui nécessite de bien isoler ses murs, combles et sa toiture pour réduire les transferts de chaleur, le but étant d’éviter l’utilisation de la climatisation en été et de réduire l’usage du chauffage en hivers.

 

 

Related posts